Michael Schumacher : les nouvelles ne sont pas bonnes…

Cela fait presque un mois que le champion allemand est dans le coma à l’hôpital de Grenoble.

Des statistiques qui font peur !

Le médecin du pilote de F1 livre quelques statistiques pour justifier son pessimisme. « Approximativement 50 % des patients victimes d’un traumatisme crânien se trouvant dans un état végétatif après un mois de blessure redeviennent conscients, souvent avec des détériorations neurologiques significatives. Si l’état végétatif se poursuit pendant six mois, on tombe à 20 %, souvent avec des détériorations sévères. Après un an, la récupération d’un état de conscience est très rare, et, si cela se produit, cette fonction est généralement gravement altérée. »

Ces informations viennent confirmer ce que disait au Point.fr le Pr Jean-Marc Orgogozo, professeur de neurologie à l’université de Bordeaux et directeur de la Fédération des neurosciences. Pour lui, « chaque jour qui passe diminue les chances de voir la situation s’améliorer« .

Deux maigres éléments plaident cependant en faveur du sportif. D’abord, les traumatismes crâniens réservent parfois de (bonnes) surprises. Des cas que l’on jugeait désespérés se révèlent parfois moins dramatiques et offrent une guérison quasi-miraculeuse au patient. Par ailleurs, la parfaite condition physique de Michael Schumacher et ses grandes capacités de récupération peuvent laisser augurer une conclusion moins invalidante. Un maigre espoir qui s’estompe devant le « mur du silence » imposé par la famille et les médecins de l’Allemand, qui semblent de moins en moins enclins à donner des bulletins de santé réguliers et complets…

Cliquez ici pour voir une vidéo sur  « le mystères du coma »